Rentrée Littéraire 2019

Coup de cœur

 

Depuis 30 ans Lionel Duroy met en avant son histoire familiale compliquée à travers ses romans. L'histoire de Paul, dans son nouveau roman, c'est son histoire. Une rencontre inespérée avec ses frères et sœurs qui lui avaient tourné le dos suite à ses publications. En effet, dans "la vraie vie" son roman "priez pour nous" publié en 1990 avait mis le feu aux poudres. 19 personnes à table, partageant leurs souvenirs, leurs regrets, leurs différents points de vue. Car au delà de l'importance viscérale de l'écriture pour Paul qui, à ses yeux, justifie à elle seule toute écriture et surtout publication d'un roman, le thème du roman est surtout la vérité. Car la vérité n'existe pas. La vérité est propre à chacun, elle passe par notre propre prisme, notre propre vécu, et même au delà du vécu, elle passe déjà par nos propres souvenirs qui sont différents selon chaque frère et sœur en fonction de son âge, de sa sensibilité, de son histoire. Dans un contexte familiale si compliqué, la vérité factuelle n'existe pas, il n'a a que des points de vue, des ressentis, des perceptions différentes. On assiste, en tant que spectateur à cette réunion de famille mais également à ce qui se passe dans la tête de Paul, aussi bien sur ses sentiments de revoir des êtres si chers qu'il n'a pourtant pas vu depuis 30 ans, que sur les souvenirs attachés à chacun. C'est le roman de l'apaisement.

Bizarrement je n'avais jamais lu un seul roman de Lion Duroy, le hasard m'a emmené à commencé par celui-ci, le plus en paix avec lui même et sa famille. Peut être est ce l'occasion de faire le chemin dans le sens inverse et de remonter vers les romans de la discorde maintenant que je connais l'heureux dénouement de ces 30 ans de séparation? 

 

Jeanne R.


Du très grand Dubois

Le roman démarre comme ceci : Paul Hansen est en prison depuis presque deux ans. Pourquoi? Tout au long du livre on ne le sait pas! Fils d'un pasteur Danois et d'une française passionnée de cinéma, qui est donc responsable d'un ciné d'art et d'essai, qui décide, par goût du scandale, de tranquillement programmer le film Gorge profonde.... Bien entendu, les parents divorcent et Paul rejoint son père exilé au Canada. Il devient le concierge d'un immeuble appelé L'Excelsior et rencontre Winona, sa compagne. Mais plusieurs accidents de la vie vont le conduire en prison: un nouveau responsable de l'immeuble absolument infecte sera la cerise sur le gâteau et va tout faire basculer. On alterne les chapitres entre présent (en prison) et passé (l'histoire de sa vie). Les passages sur sa cohabitation avec un autre détenu, Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre sont à la fois touchants, drôles et humains. Paul, avec empathie, va écouter, conseiller, accompagner mais jamais juger Horton. Avec une résilience déconcertante il attend le moment de sa libération, et les visites que lui font les morts pendant la nuit. Tous les thèmes (injustice, amitié) y sont abordés avec beaucoup de bienveillance.

Tout est juste dans ce livre, rien n'est de trop. C'est clairement le meilleur roman de Jean-Paul Dubois. 

 

Jeanne R.