Berthe Morisot

Berthe Morisot ou le destin hors du commun d'une femme de la bourgeoisie française au 19ème siècle qui, contrairement à la plupart des femmes de son époque et de sa classe, a refusé les conventions (mariage, enfant) toute sa vie.

La chance de Berthe? Ses parents. Grands bourgeois mais surtout artistes frustrés, son père par l'architecture, sa mère par le piano. C'est ainsi qu'ils firent découvrent à leurs deux filles l'art du dessin et de la peinture. Et c'est ce qui va changer le destin des filles Morisot.

Edma, la sœur de Berthe, renonce à la peinture pour se marier et d'enfermer dans une vie conventionnelle. Berthe, elle, refuse le mariage et, après sa rencontre au Louvre avec Fantin-Latour puis Manet, se résigne à finir vieille fille pour avoir al liberté de laisser parler son talent.

Mais sa grande amitié, si ce n'est son amour pour Edouard Manet va bousculer sa vie au delà du domaine artistique : par dépit amoureux ou par amour, elle épouse Eugène Manet, son frère.

Ce dernier ne s'opposa nullement au métier de sa femme, bien au contraire, il l'épaula et servit bien souvent de modèle avec leur fille.

Dominique Bona signe dans son ouvrage, le portrait d'une jeune femme aussi contradictoire que passionnées : de nature mélancolique, Berthe Morisot laisse transparaitre sa joie de vivre et sa sensibilité dans ses tableaux.

A Lire absolument!


Jeanne R.