Les catalogues d'expositions Impressionnistes

photo sur vanityfair.fr

Et surtout pensez à participer au prochain Festival Normandie Impressionniste l'année prochaine du 16 avril au 26 septembre 2016! Pour plus d'infos n'hésitez pas à consulter régulièrement le site officiel du festival : http://www.normandie-impressionniste.fr/

            Festival Normandie impressionniste 2013 sur la thématique de l'eau

*Barque à Giverny, Monet, 1887

Exposition "Un été au bord de l'eau" du festival Normandie Impressionniste au Musée de Caen. 

 

Au 19 ème siècle, l'apparition des loisirs de plein air avec notamment les moments de détente familiaux à la plage coïncident avec la période où les peintres quittent leurs ateliers et la ville pour peindre la nature et les sujets moins historiques, mythologiques et nobles que sont les estivants. 

Dans le très joli fort de Caen, l'exposition se concentre donc sur ces moments de détente et de plénitude avec notamment ce splendide tableau de John Singer Sargent (Impressionniste Américain), Deux femmes endormies dans une barque sous les saules, qui a servi de couverture pour la communication de l'exposition. On peut également découvrir des somptueux tableaux (Les plages de Trouville) de Boudin, ancien professeur de Monet, qui fût également un des premiers a préconiser la peinture extérieure, notamment les plages. Ainsi Boudin fût-il le peintre du ciel tandis que Monet deviendra le peintre de l'eau. 

A ne pas rater également, un nu absolument fabuleux de mon cher Bazille, disparu trop tôt : Pêcheur à l'épervier, qui, sincèrement, donne bien envie de se mettre à la pêche. Le sujet, le nu masculin, est assez novateur pour une époque où les nus étaient essentiellement féminins et en atelier. Cet homme, de dos, laissant voir son postérieur, debout en plein milieu de la nature... voilà qui a dû en faire rager plus d'un ! 

Le catalogue d'exposition qui fait rêver!!

 

Jeanne R. 


Exposition "Éblouissants reflets" du festival Normandie Impressionniste aux Beaux Arts de Rouen. 

 

Sur le thématique principale de l'eau du festival Normandie Impressionniste, les Beaux Arts de Rouen ont décidé de choisir comme sujet les reflets, ces enjeux esthétiques sources d'invention et d'expérimentation. Pour les Impressionnistes qui tentent de saisir l'instant T d'un mouvement, d'un environnement en perpétuel changement l'eau est l'élément idéal représentatif d'une nature en mouvement. 

Dans le magnifique musée de Rouen, une centaines d’œuvres traitent des reflets et, au delà des tableaux, une collection de premiers chefs-d'oeuvre de la photographie y est exposée et remarquablement mise en scène.

Magnifiques tableaux notamment de Monet qui était presque obsédé par les peintures aquatiques, en bon "Raphaël de l'eau" qu'il était, comme le nommé Manet. 

Et pour justifier une dernière fois ce sujet des Éblouissants Reflets, le fameux tableau "Impression soleil levant", n'est-il pas schématiquement un reflet de soleil sur l'eau? 

A voir et revoir sans modération : les nymphéas de Monet (désormais retournées au musée Marmottan), la barque de Monet et la barque à Giverny. Sans oublier les tableaux de Jean Louis Forain notamment Madame Forain pêchant à la ligne

Magnifique!

 

Jeanne R. 


Exposition "L'Impressionnisme et les Américains" au musée de Giverny.

 

 Ouvrage absolument somptueux des collections privées du monde entier (principalement américaines) rassemblées et surtout expliquées. 

L'analyse du terme "impressionnisme américain", en passant par leur séjour en Europe et les sujets quotidiens à leur retour aux Etats Unis, ce catalogue d'exposition pousse à la réflexion et révèle l'histoire des peintres Impressionnistes Américains souvent méconnue. 

Car si la peinture Impressionniste française a eu Mary Cassat et Whistler comme ambassadeur dans leur pays, il ne faut pas oublier les deux expositions organisées par le fameux Paul Durand-Ruel à Boston et New York. Ainsi, pour résumer l'importance des Américains dans la popularité des artistes impressionnistes, Renoir confiait à son fils : "c'est peut être aux américains que nous devons de ne pas être morts de faim". 

On découvre ensuite, dans l'ouvrage, l'incroyable luminosité des tableaux de John Singer Sargent, les peintures douces aux sujets familiaux de Mary Cassat, les grands paysages de Chase, la campagne de Bunker etc...

A lire absolument si vous êtes curieux de découvrir l'Impressionnisme dans les autres pays.

Incroyablement beau!

 

Jeanne R. 

                         musée marmottan de paris

En cours...


Exposition "La toilette, naissance de l'intime" au musée Marmottan.

 

Petite précision pour cette exposition, elle ne concerne pas seulement le 19ème mais démarre bien avec une tenture murale de 1500 pour finir avec un photo de 1998. 

Comme le thème l'indique, la toilette a, selon les époques, eu son moment de gloire (ou pas). Conseillée, déconseillée, toilette spectacle ou avec pudeur, le musée Marmottant s'est attaché à nous présenter la perception de la toilette dans chaque période avec une évolution saisissante. 

Loin du petit jeu "couvert/découvert" prétexte à réaliser un tableau, il ne faut pas oublier qu'aux 15ème et 16ème siècles, la rareté de l'eau était expliquée par la fragilité qu'elle sous entendait : l'eau chaude stagnante dans une cuve, prête à ouvrir les pores de la peau pour y laisser passer le mal absolu, la peste. 

L'exposition reprend dans l'ordre chronologique l'histoire de la toilette, au delà d'une simple hygiène de vie puisqu'il s'agit ici de sa représentation artistique, reflet d'un point de vue de l'époque. 

On peut admirer le merveilleux tableau d'Eugène Lomont, femme à sa toilette (1898) qui est d'ailleurs la photo de couverture et l’effigie de l'exposition. Ce tableau est juste incroyable. Les nombreux nus de Pierre Bonnard représentants sa femme au moment de la toilette sont admirables. 

On retiendra également le magnifique tableau de Kupka, "Le rouge à Lèvres". 

 A voir!


Jeanne R.


Écrire commentaire

Commentaires : 0